28 aout 2013

Le piège néolibéral des élections

On a oublié que le système des élections est néolibéral. Ainsi, qui se présente est forcément sur un cdd.

Pas de mal à cela, s’il y avait le R.E.U. Mais on en est loin. Il s’agit donc d’élus dont le statut est déterminé sur la durée.

Comment peuvent ils appliquer et être orientés majoritairement vers des notions sociales, vu qu’ils sont eux mêmes dans un jeu libéral pour exister (au delà des avantages de la posture et pouvoir).

On me rétorquera que le cdi revient à la dictature en ce domaine. Ce n’est pas la question. Un R.E.U. rendrait viable à ce titre les élections.

Sans rentrer sur un autre débat, à propos de la remise en cause de chefs, représentants, pour des formes plus directes et partagées de pouvoir.

Publicités