29 janv 2014 -17:12

Rayonnage ce matin en arrivant. Super épuisant. En sueur et largué.

Puis déplacé sans prévenir, donc au dernier moment sur un autre magasin, cet aprem. Finalement, une « bonne chose ». Mais transféré à Nanterre samedi. Ca me gave !

Beaucoup d’arrêts maladie, de gruge dans le réseau. Les gens sont cassés, sans salaire suffisant. Vu l’investissement physique et psychique. Casse gueule à mort.

Je ne compte pas y rester. Là je pue, je boite, pieds déchirés…

J’ai de surcroit fonctionné au radar toute la journée (pas dormi cette nuit – & une crise de nerf hier soir après l’aprem’ passée horrible), + des allergies successives, comme certains clients.