À propos

Je souhaite témoigner concernant le monde du travail, au quotidien. Voici mes mots, au fur et à mesure, sur l’étouffement à vivre l’horreur de cet univers carcéral et prolétaire.

Une condamnation en forme de supplice, dans lequel on tombe progressivement, sans pouvoir se relever. Un puits sans fond en somme, si ce n’est la mort de soi, et des possibles.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s