Désesp’ errence

Comme une boule de feu, sans l’envie de se faire marcher dessus constamment. A y retourner dès lundi. Esclave de notre temps, perdu dans l’immensité de la subordination. Le coeur assoiffé de vengeance au pire, de justice au mieux. A chialer, taper sur les murs, se péter le fémur, graviter sans lendemain, riche de sa haine, et pauvre de ses peurs. Ecorché vif, à faire son larbin jusqu’au bout de sa vie. Disparaître comme un chien. Pourchassé par l’oubli. Dramatique destin, funeste respiration illisible. La rage au ventre, à s’arracher les cheveux et combler le vide. Ils ne s’intéressent qu’à la réussite. Le pedigree sur les lèvres cadenassées, à ne plus pouvoir exulter sincèrement, sauf à tricher encore et encore.

Publicités

Distinctions contre amalgames

Le jour où des institutions me reconnaissent, je n’en serais pas lié pour autant. Déjà eu quelques retours, écoute et partenariats avec des structures officielles ou médiatiques, une considération, selon, mais m’y tenant dans le fond à distance au mieux.